Cité Administrative de Tulle

Parti architectural

Une intervention discrète, pour révéler les qualités de la tour. Dans un esprit d’économie, notre posture sera de toujours allier les choix techniques à l’amélioration du confort. Chaque élément de correction thermique jouera un rôle multiple : rôle acoustique, visuel (couleur et lumière), ergonomique, etc. Discrétion et rigueur n’empêchent pas un parti fort et des choix qualitatifs. Notre parti pris sera de ne pas faire les choses à moitié. La tour a utilisé les éléments les plus performants à l’époque de sa construction, nous proposons d’intervenir peu mais avec un matériel de grande qualité pour qu’il puisse ne pas être obsolète rapidement, que ce soit pour des raisons techniques ou culturelles : évolution des goûts, des aspirations, de la société.

La force de notre proposition est d’intégrer à l’enveloppe budgétaire l’isolation intérieure de toute l’enveloppe afin d’atteindre une réduction substantielle des déperditions de la tour. Face au changement climatique il faut intervenir rapidement. Faire le plus «thermiquement parlant» avec le moins «budgétairement parlant» est la seule réponse possible. Pour respecter l’identité de la tour et le budget de l’opération, nous intervenons par l’intérieur en isolation. Ce choix est évident puisque les façades en béton brut offrent une grande qualité de finition sur leur façade extérieure et sont très dégradées à l’intérieur. L’intervention par l’intérieur permet de travailler sur le confort des usagers, ce qui va au delà d’une simple amélioration énergétique. Nous proposons une enveloppe thermique très performante et différenciée selon les azimuts.

Nous souhaitons rester modeste par rapport à ce patrimoine du XXème siècle tout en traitant quelques laissés pour compte importants dans la perception du bâtiment. L’habillage de la sous-face sera réalisé en panneaux aluminiums perforés qui seront éclairés depuis les terrasses inaccessibles. Ce décollement de la tour de son socle par une simple mise en lumière transformera sa présence dans la ville en l’allégeant radicalement. Grande qualité intrinsèque du béton, la couleur naturelle du granulat et du sable peut « porter » à merveille d’autres couleurs. L’harmonie de couleurs s’appuie sur un orange recyclé (clin d’œil aux années de naissance de la tour). Nous avons associé cette couleur à deux autres pour l’actualiser : un brun et un rose pâle. Ces couleurs nous servent de fil conducteur pour l’animation des façades, la signalétique, la transformation des plateaux.

Amélioration fonctionnelle

La tour offre une modularité totale qui permet une grande liberté d’usage et de transformation. Les adaptations de plateaux sont encore utilisées et ce avec le matériel d’origine. Nous proposons de garder cette modularité tout en l’adaptant à la réglementation en vigueur. Chaque agent devant disposer à minima d’une surface vitrée qui correspond à une double trame, nous supprimons la liberté de la trame d’1,2 m pour passer à une trame double de 2,4 m intégrant pour chaque bureau deux fenêtres. Le repérage interne et la différentiation des plateaux n’est pas satisfaisant (débouchés très réduits sur l’extérieur, couloirs non éclairés naturellement, numérotation de bureau microscopique, uniformité de la couleur rose-orangé). La reconfiguration des plateaux permet d’y remédier par quelques dispositifs simples :
– Ouvrir au moins un des cotés du hall d’ascenseur pour avoir une vision directe sur l’extérieur.
– Disposer des portes vitrées pour les bureaux dans les axes de circulation.
– Changer l’échelle de la signalétique.

Stratégie thermique

Nous utilisons l’inertie des dalles et du noyau central pour emmagasiner froid ou chaleur suivant les différentes saisons et valoriser les qualités constructives de la tour. L’isolation par l’intérieur permet la disparition de tout effet de paroi froide sur les façades enveloppe. La surventilation est modulée selon les étages, et sera augmentée dans le tiers haut du bâtiment par une disposition très simple de changement de diamètre des bouches de sortie dans les bureaux.

Les menuiseries actuelles sont un élément très fort, nous conservons la finesse de leur rapport au béton par une implantation à l’identique. Pour animer les façades nous avons choisi de travailler avec trois nuances différentes de gris métallisé. À l’échelle de la ville, les façades de la tour prendront subtilement des reflets différents. Nous avons choisi trois nuances de stores pour poursuivre cette discrète animation. Ces occultations solaires sont placées derrière un premier vitrage respirant, leur couleur sera nuancée par le vitrage extérieur qui prendra les reflets du soleil en amont.

Mission

Concours

Catégorie

Bureaux

Lieu

Tulle

Date

Concours / 03 février 2012 - Début de l'étude / Projet annulé - Livraison / Concours non jugé

Programme

Amélioration des performances énergétiques et du confort

Maître d'oeuvre

Oekoumène / Architectes - Ingepole / BET structure béton, structure bois et fluides - Excen / BET thermique - Co-Pilot / OPC

Coût global

2 800 000 €

Énergie

Consommation de chauffage / Niveau BBC Rénovation - Type de ventilation / Naturelle et double-flux - Matériaux biosourcés / Travail de recyclage - Volume de bois utilisé / 235 m3

Concertation

Sans